jeudi 31 octobre 2013

III





LA VIE ne m'a jamais épargnée et les émotions traversées m'ont forgée un solide caractère. J'avance avec le BON de notre époque et le BON de mon éducation, qui possédait encore quelque idéologie.

L'ECOLE aussi nous confortait dans ces valeurs : Je me souviens que la maîtresse nous regardait les ongles et les oreilles, et nous faisait honte, si par malheur, ils avaient échappé à la surveillance maternelle.

Ce n'était pas traumatisant, tout au plus vexant ! Bien-sûr, j'entends déjà les hurlements de révolte : Nous ne sommes pas payés pour ça ! AVANT NON PLUS !

Peut-être que les maîtresses d'avant assimilaient  cela à de l'EDUCATION : UNE SUBTILITE  à méditer...

Nous apprenions aussi la MORALE. Il ressortait toujours de ces petites histoires, quelque chose de BON.

NOSTALGIE QUAND TU NOUS TIENS !

L'INSTRUCTION CIVIQUE était aussi au programme. Toutes ces matières apparemment futiles, manquent. Elle ont été supprimées  ou allégées, comme tout..

Nous surproduisons d'un côté et nous allégeons de l'autre : C'EST CONTRADICTOIRE !

Ces matières, jugées à tort peu importantes, nous rendraient meilleurs et plus responsables. Ces notions de SAVOIR-VIVRE nous aideraient de nos jours. Elles diminueraient la tension de nos rapports, si agressifs.

Les FABLES de la FONTAINE rétabliraient beaucoup de situations douloureuses. NOUS RECOLTONS nos GRAINES. Pouvez-vous demander maintenant à nos jeunes, d'être PATRIOTES ?

Ils vous riront au nez avec juste raison. Sans les valeurs adéquates, c'est IMPOSSIBLE.! LE RESPECT a disparu avec l'éducation, au fil des naissances.

Cet ingrédient, que nous n'avons pas incorporé, a terni notre recette. L'EGOÏSME A VAINCU.

CHACUN pour SOI est la LOI. Le résultat est déplorable ! : Une façon de se comporter en conquérant, partout. LA NATURE en meurt. L'HOMME est trop personnel dans une vie COLLECTIVE.

PARTIE III


                                                              ***************

A BIENTÔT !! sur mon blog :   lavraieviesurtout.blogspot.fr.