mardi 15 octobre 2013

XIX





Les catastrophes successives nous prouvent pourtant que la NATURE SATURE. Ce sont des SYMPTÔMES effrayants, mais le diagnostic ne tombe pas, personne n'y prête attention Sa maladie n'est pas encore mortelle, alors !!

Les PAYS RICHES veulent devenir encore plus RICHES et la NATURE se courbe, affaiblie mais toujours généreuse à donner, malgré sa fièvre, sa température élevée, elle laisse froid son médecin : L'HOMME.

C'est NON-ASSISTANCE à NATURE en DANGER !!! Elle revendique des soins  pourtant, et ses colères sont terribles quand elle a trop mal : PLUIES diluviennes, coulées de BOUE, séismes, raz-de-marée et autres intempéries !!

CERTAINS HOMMES peuvent être solidaires aussi avec elle et ils réagissent en PERSONNES RESPONSABLES. Malheureusement,  la majorité n'a pas droit à la PAROLE ! Les têtes bien pensantes préfèrent encore tirer sur la corde avant qu'elle  ne casse !

LA FORÊT AMAZONIENNE, LE PETROLE, LE NUCLEAIRE et autres  PONCTIONS nous tirent des larmes amères car ce sont les PEUPLES les plus faibles qui payent la NOTE. Les irréductibles ont toujours quelque chose à perdre pour ne pas abandonner LEURS ACTIONS MERCANTILES.

Nous faisons CORPS avec la NATURE : C'est notre BERCEAU et NOTRE LINCEUL !

Nous sommes sur une route glissante et nous n'avons pas les équipements nécessaires, pour freiner ce GACHIS. Si nous voulons nous SAUVER, nous devons bifurquer, tourner au prochain carrefour, REPRENDRE le bon chemin, celui qui était balisé, règlementé.

On nous l'a supprimé. Il était pourtant bien pratique et on ne risquait rien. Mais on nous a obligés à prendre une VOIE PLUS RAPIDE et plus DANGEREUSE qui ne nous convient pas. Retrouvons ce chemin  qui nous donnait satisfaction !


DOMI
PARTIE XIX
lavraieviesurtout.blogspot.fr