samedi 19 octobre 2013

XV





Notre MONDE a choisi une direction de PROFIT. Le GASPILLAGE est gigantesque. Pourquoi ne pas s'intéresser plutôt à  la QUALITE qu'à la QUANTITE ?

Nous "boostons" le bétail, les cultures, la consommation. Nous fertilisons, engraissons, vitaminons ! Tout doit répondre à des NORMES : UN MAXIMUM avec UN MINIMUM. C'est notre politique.

A côté de ce GAVAGE prolifique, nous assistons à la déchéance et à l'agonie du consommateur. l'ALIMENTATION est devenue le rayon de la MORT et gare à celui qui n'a pas lu l'étiquette ou écouté les informations !

C'est peut-être la fin de sa VIE. Il se pourrait bien qu'un microbe inventé, non maîtrisé, nous attaque et nous fauche en plein repas, mais rassurons-nous, nous avons plusieurs années devant nous l'esprit tranquille "incubation oblige".


L'AVENIR n'est plus à ceux qui se lèvent tôt mais à ceux qui surveillent, se renseignent pour ne pas sombrer dans la maladie. Quel bel avenir !

Nous sommes abattus comme du bétail pour le profit. C'est lui qui dirige notre monde, qui ne tourne plus très rond. Nous tentons désespérément d'autres orientations, d'autres denrées d'autres contrées.

Nous essayons le RUSTIQUE : buffles, autruches et autres steaks. Bientôt, leur succès saturera les étals car nous n'avons pas de limites : quand il y a SUCCES, il y a EXCES...

Pourquoi ne pas laisser ces pauvres vaches regarder les trains ? Elles avaient du bon lait. Rumine Marguerite et remâche plusieurs fois ta rancoeur ! Ton temps est compté dorénavant.

Si on leur laissait ce bon rythme salutaire, notre VIE serait un enchantement. Tout le monde y gagnerait puisque nous parlons PROFIT. Le bétail d'abord : moins gavé,  il nous offrirait un lait du passé, quand on avait encore le TEMPS : Crémeux, généreux, naturel. A boire sans modération !

DOMI
PARTIE XV

lavraieviesurtout.blogspot.fr