jeudi 10 octobre 2013

XXIV








Cet argent alloué, soutiré aux actifs pour être réinjecté dans le circuit passif n'est pas bien investi. Pourquoi ne pas créer des ENTREPRISES D'ETAT qui embaucheraient des chômeurs, de longue durée, en priorité et redonneraient ainsi leur dignité à ces exclus ?

Ils pourraient ainsi rejoindre le tourbillon des travailleurs-consommateurs et réintégrer la Société ACTIVE. Faites-nous des structures d'état, des restaurants bio, des productions artisanales, des magasins ! Instituons à nouveau des métayers qui s'occuperaient de terrains abandonnés au feu, s'installeraient dans une vie utile.

Occupons-nous de ces villages à faire revivre. Les maisons à rebâtir, les commerces à implanter redonneraient un sens à notre existence. Il y a tant de secteurs à exploiter, pourquoi toujours les mêmes ?

Cette machine "assistance" nous détruit et nous broie sans le savoir. Elle doit servir les vraies causes concernées, les catastrophes ...

Les exclus sont fabriqués à leur naissance. La Société leur met en place tout un système de rattrapage leur vie durant et les éjecte définitivement. 

Mais comme des bêtes malades, ils sont éloignés du troupeau et vont mourir, seuls. Les plus forts mangent les plus faibles, mais nous ne sommes pas régis par cette loi ! Nous sommes censés être civilisés.

Notre vie moderne est grise à présent, noire demain, et l'inconnu règne. Elle engendre des malheureux, des dépressifs, des perdants. Ne nous plaignons pas du résultat obtenu. Il faut soigner les vraies causes, repartir à la source.

Arrêtons de colmater à coup d'aides insatisfaisantes. C'est du travail qu'il faut et le reste n'est qu'illusions. Mais un VRAI de VRAI ! Pas celui qui sert à raccourcir les listes du chômage et nous ramène invariablement au point de départ ! Pas non plus celui découpé en tranches, ces quart-temps indignes d'un chef de famille.

Pas celui où l'exploitation et les conditions infernales connues, ne soulèvent même plus la colère. NON ! Celui que nous attendons tous, est digne de se salir pour un salaire honorable. un qui vous laisse de quoi vivre décemment. Celui qui apporte la plénitude.

Ce serait un remède naturel, énergétique qui soignerait réellement ce mal de vivre.


DOMI
lavraieviesurtout.blogspot.fr