lundi 7 octobre 2013

XXVII





Tout est détruit ! Les LOIS sont là mais nous avons affaire à des adeptes du détournement, du contournement.

La convention de WELLINGTON  interdit dans tout le PACIFIQUE SUD, les filets dérivants de plus de 2,5 kilomètres de long. Les pêcheurs japonais, tawanais , et coréens, qui utilisent des filets de 60 kilomètres, vont alors dans l'ATLANTIQUE, L'OCEAN INDIEN ou la MEDITERRANEE.

Ces filets attrapent sur leur passage : les poissons visés, mais aussi des oiseaux, des phoques, des dauphins des requins. Une élimination gigantesque : 80% de leur prise peut être rejetée : PAS COMMERCIAL !

Tout est rebalancé à l'eau, sans autre forme de procès, mort ou blessé, peu importe ! PAS PROFITABLE donc PAS INTERESSANT. Tout est saboté, tué : les espèces protégées, les jeunes poissons, les cétacés.

Toute cette population marine, sous-marine, "sur-marine" nous est rendue sans vie, esquintée, amputée, morte pour rien. QUOI DE PIRE !

Savez-vous que 60.000 KM de ces filets massacrants sont posés CHAQUE NUIT, en haute MER, dans le MONDE !       60.000 kilomètres !!!!!

Inimaginable même en supposition. Cela semble impossible tellement c'est effrayant : UN MASSACRE ECOLOGIQUE, il n'y a pas d'autres mots !

Il n'est plus possible de REGARDER, il faudrait VOIR. La MER n'est pas inépuisable et à ce rythme effréné, dans quelques nuits, nous pleurerons. Je suis d'un caractère optimiste et devant ce spectacle navrant, j'aurais pu baisser les bras, me dire que moi, petite chose dans l'UNIVERS, microbe planétaire, je ne déplacerais pas des montagnes

Pourtant, moi UNITE, je peux éventuellement faire bouger le petit QUELQUE CHOSE qui amènerait à penser autrement, collectivement.

Il faut tenter, espérer et peut-être que....


DOMI
lavraieviesurtout.blogspot.fr